IPX4, IPX7, IPX8 : Quelles sont les normes d’étanchéité ?

L’étanchéité désigne l’aptitude d’un objet à résister à la pénétration d’un corps étranger. Il existe des normes comme l’IP qui définissent le niveau d’imperméabilité d’un produit. Elle montre qu’un fabricant a fait subir à sa création un certain nombre de tests qui justifient son étanchéité. Voici tout ce qu’il faut savoir à propos du standard IP.

Ce qu’il faut comprendre par le standard IP

Provenant de l’anglais « Ingress protection », le standard IP est une norme régie par la Commission électrotechnique internationale (CEI). Il est conçu pour indiquer aux utilisateurs le niveau de protection anti-intrusion dont bénéficie un objet ou un appareil.

On la retrouve sur différents produits comme les appareils photos, les lampes électriques ou encore les smartphones. Grâce au standard IP, il est possible de savoir quel usage faire d’un appareil sans craindre de le détériorer.

Il faut toutefois dire que la norme IP ne concerne que les protections contre les corps solides et liquides. Pour indiquer le niveau de résistance de leur produit face à l’un de ces types de corps, les fabricants gravent les lettres I et P ainsi que deux chiffres distincts.

Le premier chiffre indique le degré de protection contre la pénétration de particules solides comme la poussière. Le second chiffre de son côté permet d’évaluer le niveau de protection contre la pénétration de liquides comme l’eau.

Pour ce qui est des standards IPX, ils ne sont pas différents de la norme IP. Il s’agit simplement de normes IP pour lesquelles aucune évaluation n’a été faite concernant la résistance face aux particules solides.

Les différentes normes IPX d’étanchéité qui existent

Il existe neuf standards IPX. Le premier est le standard IPX0 qui accompagne tout produit dépourvu de protection contre les liquides. Les standards qui suivent l’IPX0 sont logiquement l’IPX1 et l’IPX2.

Ces deux normes protègent efficacement contre les gouttes d’eau comme la pluie. La différence entre les deux se situe au niveau des inclinaisons admises. L’IPX2 offre une protection contre les chutes d’eau dont l’inclinaison est inférieure ou égale à 15°. Alors qu’une protection IPX1 n’admet aucune inclinaison.

Les normes suivantes sont l’IPX3 et l’IPX4. En plus de protéger les produits contre les chutes d’eau, elles les protègent également contre les éclaboussures et les projections d’eau. Avec une protection IPX3, un produit peut résister pendant cinq minutes à une pulvérisation d’eau sur le côté avec un débit de 10 litres par minute. Avec une protection IPX4, un produit résiste beaucoup plus longtemps à n’importe quel type d’éclaboussure ou projection.

Il existe également des normes qui offrent une meilleure protection que les précédents standards. Il s’agit des normes IPX5 et IPX6 qui sont conçues spécialement contre les jets d’eau. L’IPX5 protège contre tout jet d’eau au travers d’une buse de 6,3 mm dont le débit est de 12,5 litres/minute. L’IPX6 de son côté protège contre toute projection d’eau sous n’importe quel angle. Ceci à condition que le temps d’exposition ne dépasse pas 180 secondes et que la distance de projection soit d’au moins trois mètres.

Les deux dernières normes sont l’IPX7 et l’IPX8. Elles définissent la capacité d’un produit à résister face à une immersion dans l’eau. Avec l’IPX7, le temps d’immersion est limité à trente minutes pour une profondeur d’un mètre. Pour l’IPX8, le temps d’immersion peut dépasser trente minutes avec une profondeur d’au moins deux mètres.

Votre commentaire