weezoPour une fois je ne vais pas vous parler d’un logiciel destiné aux professionnels mais plutôt destiné au grand public qui auraient des besoins dépassant celui du simple internaute.
Je précise aussi que même un grand (voir énorme) article ne suffirait pas à montrer toutes les facettes que ce logiciel dispose !
Weezo, et pour le décrire je préfere citer les mots de l’auteur :

« Weezo transforme votre PC en serveur de fichiers et d’applications : il devient possible – pour une utilisation personnelle ou dans un but de partage – d’accéder à distance aux fichiers et aux ressources du PC. »

Pour ce qui est de l’installation je vous passe les détails tant le « suivant…suivant… » serait inutile à décrire.

pages accueil

accueilLe logiciel s’exécute sur cette page d’acceuil qui ne servira qu’au premier lancement, on se rend vite compte que cette page regroupe tout ce que vous pourrez trouver ailleurs. On s’en serait passé !
Un court descriptif de ce que vous pourrez trouver sur les autres pages ainsi que la possibilité de d’allumer, éteindre ou de rendre votre serveur disponible qu’en local, est regroupé ici. On peut aussi tester l’accès au serveur, ce qui me semble pratique si on est pas sur d’avoir bien rediriger le port de son routeur. A savoir que la fonction UPnP, activable ou pas, n’est pas optimale, car des redirections ont été fixées sur mon routeur wifi (non connecté à l’extérieur directement) et non à mon routeur (IPCOP) acceptant l’UPnP, mais bref, gageons que vous saurez sans problèmes vous en sortir !

SEPARATEUR ROUGE

configuration
Passons à la page configuration qui est, selon moi, la deuxième étape à suivre …

page configuration

Choisissez le mode de lancement (Windows, manuel ou service). Pour ma part je ne serait pas rassuré de le lancer en tant que service, je préfère pouvoir rapidement quitter le logiciel (et donc éteindre le serveur) en cas de problèmes.
On a aussi la possibilité d’installer des extensions (peu nombreuse malgré la maturité de ce logiciel).
Je vous passe les détails de la partie apparence qui ne nécessite pas d’explication particulière.
Partie serveur :
Réglez votre port serveur, vous pouvez laisser le 8080 par défaut mais si vous êtes qu’un tout petit peu parano (QUI A DIT COMME MOI ?) changez le pour un port plus exotique en veillant bien sur à ne pas taper dans un port potentiellement déjà utilisé et important. C’est aussi ici qu’on active ou pas ce fameux UPnP ! Pour rappel l’UPnP est un protocole qui va se charger, si votre routeur est compatible, d’ouvrir et rediriger les ports entrant nécessaires au bon fonctionnement des applications l’utilisant.
Je vous conseille VIVEMENT d’utiliser une connexion sécurisée SSL, n’oubliez pas que vous aller potentiellement transférer des données personnelles… Vous ne voudriez pas que votre soirée avec le pote « mimil » à siroté du lait fraise à gogo, se retrouve dans les doigts d’un méchant pirate ! Blague à part, le transfert en clair d’information personnelles pourrait être risquées, et vu les possibilités de ce logiciel, je ne souhaiterais pas qu’on puisse me voler mon mot de passe administrateur et se connecter à mon insu !
Une option assez intéressante est la possibilité de pouvoir générer des Torrents avec vos fichiers personnels, vous aller ici pouvoir désactiver cette fonction.
La partie « Divers » va permettre d’activer ou non les statistiques, et de générer le code d’accès pour un widget disponible pour Netvibes (cela ne fonctionne qu’en cas où vous avez créé un compte weezo). La partie « Configuration avancée » ne sera pas détaillé ici car elle regorge d’options pas forcement destinées au grand public !

SEPARATEUR ROUGE

groupesTroisieme étape, la partie « Groupes »
C’est ici que l’on créer ses groupes d’acces, que l’on pourra d’ailleurs fixé en utilisateur unique.

page groupes

Weezo nous laisse le choix d’un accès public ! Je vous conseil de passer les groupes en caché car de ce fait lors de la connexion externe vous ne verrez pas la liste des groupes disponibles. On peut bien évidement limiter l’upload en fonction du groupe (ou l’utilisateur en cas d’utilisateur unique) et surtout restreindre l’ip de l’utilisateur… Pratique pour empêcher à « mimil » d’y accéder de son travail !
Vous allez ici pouvoir aussi associer les partages disponibles en fonction de l’utilisateur connecté, car évidement on ne laisse pas l’accès aux disques durs à tout le monde. Il faudra d’ailleurs y revenir une fois les partages créés

SEPARATEUR ROUGE

modules partages partagesQuatrième étape, et l’une des plus complète est la création des partages.
page partage
On y trouve un nombre assez impressionnant de possibilité, et je crois pouvoir dire que je n’ai trouvé aucun manque. Tout y est, je ne souhaite rien en plus !parametre partgages

Les options y sont nombreuses dont quelques unes particulierements intéressantes comme la possibilité de pouvoir faire un telechargement groupé. Pratique pour télécharge un album photo complet !
On y retrouve (quelques exemples)…

Serveur de fichier : rien à dire de particulier si ce n’est qu’on peut activer l’écriture, ainsi qu’Uploader vers le serveur directement à partir d’une URL . L’option « exécuter sur le poste distant » est particulièrement géniale car qui n’a jamais oublié de lancer un « truc » avant de partir ?

Serveur de fichier

Bibliothèque audio : Similaire à la bibliothèque Itunes, cela vous permettra d’écouter en streaming votre répertoire musical, mais aussi de télécharger vos musiques préférées. La possibilité de créer une playlist est vraiment bien pensée.

Biblioteque audio

Web TV : Sur ce module j’ai été vraiment étonné car il nous permet de streamer vos flux télé (dans le cas ou votre fournisseur d’accès internet vous fournis le service télé par adsl). Vous pourrez même choisir le lecteur utilisé (vlc, flash, WMP, ou celui de votre choix).

Web TV

Et pour finir avec les exemples…
Administration distante : Ici vous retrouverez quelques options de la partie configuration du serveur mais aussi des fonctions vraiment terribles comme le bureau à distance, les commandes MS-DOS, la possibilité de redemarrer/éteindre l’ordinateur/le serveur/wezoo… Et histoire de pousser au maximale des fonctions vous pourrez même fermer les processus de votre serveur à travers le navigateur client !!! Que demander de plus !

Admin Distante

SEPARATEUR ROUGE

Je vous passe la partie contact qui ne concerne que les personnes possedant un compte sur le site de Weezo.
Et pour la partie « activité » vous n’aurez le droit qu’a à une capture d’écran tant le contenu parle de lui-même !

page activités

Une fois tout ceci effectué, vous allez pouvoir vous connecter. Choisissez de vous connecter par votre IP externe, cela vous permettra de vérifier si tout fonctionne correctement de l’extérieur !
Si vous avez opter pour les groupes cachés vous tomberez nez à nez avec cet écran de login.

connexionsite

Puis sur une interface faisant penser à un bureau dénué de menus

Sans titre-10

Vous retrouverez alors tous vos partages.
Voilà, je pense avoir fait le rapide tour de Weezo. Rapide car il cache encore bien plus de possibilités que décrites  ici…

plusLES PLUS

+ Extrêmement complet mais simple et efficace
+ Options présente que l’on trouve rarement sur les autres solutions de ce type
+ Modularité extrême
+ Interface destinée au grand public !

plusLES MOINS

– Certaines fonctions d’administrations font planter le serveur (aléatoire)
– euh je ne vois pas !

Le site de weezo

J’allait oublier! Il compatible avec l’iphone!